Les 2e Nuits de Vert-Mont : les années folles

  • conférences
  • expositions
  • musique

5 au 9 décembre 2017
20h30 à 22h30

Château de Vert-Mont
2 avenue Tuck Stell, Rueil-Malmaison

Réservations et renseignements

Téléphone :

Site Internet :


VOIR LE PLAN D'ACCÈS

Les 2e Nuits de Vert-Mont : les années folles

Après la Belle Époque en 2016, la deuxième édition des Nuits de Vert-Mont retracera les années folles, période d’euphorie et de renouveau culturel née au lendemain de la première guerre mondiale, entre 1920 et 1929, où le peuple français redécouvre le plaisir de s’amuser et les artistes réinvestissent le devant de la scène.

Apparition du jazz, de la radio, du cinéma parlant, avant-garde surréaliste avec Breton, Eluard, Aragon et les peintres Max Ernst, Miro, Dali ou Picabia, Paris devient la capitale des arts et le quartier de Montparnasse symbolise ce renouveau .

L’influence américaine est grande : en musique avec le jazz, au cinéma avec les débuts  de Hollywood, en littérature avec Hemingway et Fitzgerald qui s’installent à Paris.

Edward Tuck reçoit dans son domaine de Vert-Mont hommes politiques et diplomates. Plusieurs réunions préparatoires au Pacte de la SDN s’y déroulent.

Pour faire revivre ces années folles, la Ville accueille au château de Vert-Mont quatre soirées-spectacles et une grande exposition sur Marie Vassilieff, peintre, décoratrice, costumière russe, élève de Matisse, qui comptait parmi ses amis Cocteau, Paul Poiret, Picasso, Joséphine Baker ou Man Ray.

Les soirées-spectacles :

Mardi 5 décembre :  soirée artistique

La femme dans les années 1920, le salon de mode de Paul Poiret.

Entretien avec Claude Bernès, « amoureux transi » de Marie Vassilieff

Bien qu’il n’ait aucun lien de parenté avec elle, Claude Bernès a fait de la défense de l’œuvre de Marie Vassilieff la cause d’une vie et cherche sans répit peintures, dessins, photographies, affiches, lettres et tout document susceptibles d’éclairer l’œuvre de l’artiste. Il s’est aventuré dans un travail de recherche vertigineux. Peu à peu, sa documentation s’est élargie et constitue désormais un fonds de référence sur l’école de Paris et les avant-gardes de 1900 à 1939.

Claude Bernès est collectionneur et co-auteur du catalogue de l’exposition Marie Vassilieff, l’âme de Montparnasse.

Intermède musical sous la direction de Dominique Barbier, professeur de musique de chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison

Conférence La mode à toute vitesse par Farid Chenoune

On dit que les années 20 ont été des années folles. Et que la mode a en été la grande meneuse de jeu. La maîtresse de cérémonie du dérèglement des apparences et des mœurs qui secoue et séduit les corps et les âmes de l’époque. Elle a ses héroïnes, ses héros, ses évènements, ses scandales, ses utopies, à un moment où le cinéma devient, lui, le véritable couturier des masses. Mythes ? Vérités ?

Farid Chenoune, agrégé de lettres modernes, est enseignant en histoire et culture de la mode à l’Institut Français de la Mode.

Mercredi 6 décembre : soirée scientifique

Radio Tour Eiffel et les débuts du cinéma parlant, le salon scientifique d’Edward et Julia Tuck.

Table ronde sur la naissance de Radio Tour Eiffel et le passage du cinéma muet au cinéma parlant avec Cécile Méadel et Laurent Véray

Les années folles assistent au bouleversement technique et esthétique de la culture populaire par la naissance de la radio et du cinéma annonçant les premiers pas de l’industrialisation culturelle. Radio Tour Eiffel, vecteur privilégié de la nouvelle culture de masse propulsera les artistes au rang de vedettes internationnelles. Le cinématographe perçu par ses contemporains comme une attraction foraine sera consacré 7ème art, passant du muet au sonore puis au parlant et faisant ainsi de Charlie Chaplin la première star mondiale.

Cécile Méadel est sociologue, professeure à l’université Panthéon Assas, à l’IFPCarism et à l’EMINES de Benguerir au Maroc. Spécialiste de l’histoire de la radio dans les années 1930, ses travaux sont consacrés essentiellement aux usages et à la genèse des techniques de communication en particulier de la radio, de la télévision et de l’internet.

 Laurent Véray, professeur à l’université Sorbonne nouvelle-Paris 3, est historien du cinéma. Il a été président de l’Association française de recherche sur l’histoire du cinéma (AFRHC) de 2005 à 2010. Il a publié, entre autres, La Grande Guerre au cinéma. De la gloire à la mémoire (Ramsay, 2008) et Les images d’archives face à l’histoire (Scérén/CNDP, 2011).

 Vendredi 8 décembre : soirée littéraire

L’avant-garde surréaliste ou de nouvelles formes poétiques, l’anti-salon littéraire d’André Breton.

Concert-lecture par des acteurs et des professeurs du CRR sur des œuvres de Garcia Lorca, Eluard, Breton, Aragon, Artaud, Soupault, Reverdy sur des musiques de Manuel de Falla.

Avec : Aurélia Hannagan, comédienne ; Michel Moragues, flûte ; Mathilde Lebert, hautbois ; Julien Chabod, clarinette ; Nicolas Miribel, violon ; Raphaël Perruad, violoncelle ; Paul Goussot, clavecin.

Samedi 9 décembre :  soirée musicale

Le Paris des années folles, jazz, music-hall, opérette, Stravinsky, Prokofiev : du  salon musical au cabaret.

concert par les professeurs du CRR : Le Paris des Années 20 est le lieu de toutes les rencontres et le creuset de tous les courants musicaux. Ravel, bien sûr, ses jeunes collègues du Groupe des Six (Poulenc, Milhaud…), Erik Satie et Jean Wiéner, mais aussi des musiciens étrangers de passage (Gershwin) ou à demeure (Tansman, « l’Ecole de Paris »), mais aussi le jazz (qui les influence tous), le music-hall, l’opérette (Reynaldo Hahn, Messager, « Phi-Phi »)… »

Avec : Mary Saint-Palais, soprano ; Didier Henry, baryton ; Dominique Barbier, violon ; Béatrice Gendek, alto ; Diana Ligeti, violoncelle ; Angéline Pondepeyre, piano.

L’exposition :

Exposition inédite Marie Vassilieff, l’âme de Montparnasse, du 5 décembre 2017 au 28 janvier 2018. Entrée libre. Ouvert en semaine uniquement pendant les vacances scolaires de 14h à 18h et tous les week-ends de 14h à 18h. Fermé les 24, 25, 31 décembre et  1er janvier.

Conférence Marie Vassilieff, mère-courage de Montparnasse

Par Benoît Noël, historien de l’art

Dimanche 10 décembre à 16h. La conférence sera suivie d’une dédicace de l’ouvrage Marie Vassilieff, mère-courage de Montparnasse, écrit par M. Benoît Noël.

Visites guidées de l’exposition (5 €) : pendant les vacances scolaires : mardi 26, mercredi 27, jeudi 28, vendredi 29 déc : 15h.

Samedi 27 janvier : 15h et 16h30

Dimanche 28 janvier : 15h et 16h30

TARIFS :

Soirées-spectacles : 1 soirée : 15 €. Pass pour les 4 soirées : 45 €. Moins de 26 ans : 8 €.

Renseignements et billetterie à la médiathèque : 01 47 14 54 54. Billetterie ouverte à partir du 26 septembre.

En partenariat avec la Fondation Tuck.