Du Gréco à Goya

Cycle de conférences D’autres Europes

  • conférences

Samedi 26 septembre 2020
de 15h30 à 17h30

Entrée libre

Médiathèque Jacques Baumel
15-21 Boulevard du Maréchal Foch, Rueil-Malmaison

Réservations et renseignements

Téléphone : 01 47 14 54 54


VOIR LE PLAN D'ACCÈS

Du Gréco à Goya
Cycle de conférences D’autres Europes

DU GRÉCO À GOYA
La grandeur de la peinture espagnole : GOYA

► Samedi 19 septembre – 15h30 – auditorium
► Samedi 26 septembre – 15h30 – auditorium

Un autre peintre espagnol, grand admirateur de Vélasquez et de Rembrandt, est considéré comme un maître de la peinture universelle, Francisco de Goya. Il s’agit d’un phénomène unique dans l’histoire de l’Espagne, qui tient à la situation du peintre, d’une part vis-à-vis de son peuple, mais aussi, d’autre part, par rapport à l’évolution générale du temps.

Au lendemain de la Révolution française les idées des Lumières se répandent à en Europe. Elles parviennent en Espagne, où elles sont véhiculées par l’armée d’occupation de Napoléon. Peut-on imposer les plus belles idées par la force ? Goya qui fréquente les milieux éclairés de Madrid est le témoin privilégié de ces bouleversements. Il va s’attacher à l’exploration des zones d’ombre projetées par l’esprit des Lumières. L’Espagne trouve en Goya un observateur d’une cruelle lucidité, à un moment décisif de son destin historique, alors que s’opère le renouvellement politique et social du pays à travers le drame d’une guerre de libération nationale.

L’œuvre de Goya s’est construite autour du dessin de la peinture et de la gravure. La série d’estampes Les Désastres de la guerre est presque un reportage moderne sur les atrocités commises. À son époque, c’est essentiellement le graveur qui fut admiré. Le peintre et portraitiste, non moins exceptionnel, ne conquit sa vraie place qu’à partir de 1900.

Nombre de places limité. Réservation obligatoire à l’accueil : 01 47 14 54 54