Le Musée national d’Indonésie2020-12-07T10:46:11+01:00

Le Musée national d'Indonésie

Le voyage virtuel

L'Art est un Jeu

Pour avoir la tête ailleurs, découvrir un musée lointain :


Le Musée national d’Indonésie

(en indonésien : Museum Nasional, parfois appelé Museum Gajah) est un musée d’histoire, d’archéologie, d’ethnologie et de géographie situé à Jakarta, en Indonésie.

Il est fermé temporairement, mais comme nous ne pouvons pas nous y rendre…

Le musée a ouvert en 1868, et est connu sous le nom de Gedung Gajah (Maison de l’éléphant, en référence à la statue de bronze devant le musée, donnée par le roi Chulalongkorn de Thaïlande en 1871) ou Gedung Arca (Maison des statues, en référence à la grande variété de statues de toutes les époques qui sont présentées dans le musée).

Le 1er mars 1950, l’institution est devenue la Lembaga Kebudayaan Indonesia (Conseil de la culture indonésienne), et le 17 septembre 1962, il est repris par le gouvernement Indonésien et devient le Musée central.

Il a été renommé Musée national en 1979.

Le Musée national a une vision qui se réfère à la vision du ministère de la Culture et du Tourisme : « La réalisation du Musée national – en tant que centre d’informations culturelles et touristiques – augmente la fierté de la civilisation et de la culture nationale et renforce l’unité et l’amitié entre les nations « .

Le musée national en tant qu’institution d’études du patrimoine culturel et centre d’information et de loisirs éducatifs culturels, a l’obligation de sauvegarder et de préserver les objets du patrimoine culturel de l’Indonésie.

Jusqu’à présent, un total de 141 899 collections d’objets gérées, comprenant 7 types de collections de préhistoire, archéologique, céramique, numismatique-héraldique, histoire, ethnographie et géographie.

Façade du Musée

Le Musée expose notamment le Trésor de Wonoboyo, qui est une importante découverte d’artéfacts archéologiques en or et en argent datés du IXe siècle faite en 1990 à Java central en Indonésie près du temple de Prambanan.

Le poids total du trésor est de 16,9 kilogrammes d’artéfacts de valeur, dont 14,9 kg en or et 2 kg en argent.

Il consiste en plus de 1 000 objets cérémoniels, parmi lesquels :

« un bol en or bulbeux ciselé de scènes de l’épopée indienne du Ramayana; un bol en or ciselé, également avec des scènes du Ramayana; six couvercles en or; trois rince-doigt en or; un plateau; 97 bracelets en or; 22 petits bols; une pipe; une grande jarre en terracotta de la dynastie Tang qui les contenait; deux jarres plus petites: onze anneaux d’or; sept plats; huit boucles d’oreilles en or; un sac à main en or; une poignée de kris ou plus probablement un ornement d’extrémité de parasol en or; des perles de verre; des pièces d’or en forme de grains de blé.
En plus de ces artéfacts, il y avait plus de 6 000 pièces d’or et d’argent. »